Pourquoi des chaussures souples

Pour le confort et la santé du pied à tout âge, et pour faciliter l’apprentissage de la marche chez les tout-petits.

Nombre de chausseurs, mais aussi de professionnels de santé, conseillent encore l’achat de chaussures montantes et rigides, avec soutien de voûte plantaire, pour aider les enfants dans leur apprentissage de la marche. Paradoxalement, il est partout recommandé de laisser les tout-petits évoluer pieds nus le plus possible… Alors pourquoi pas aussi à l’extérieur !

Des chaussures légères, souples, et bien ajustées aux pieds, offrent des sensations de marche pieds nus qui sont bénéfiques à tout âge.

En l’absence de pathologie particulière, le pied n’a pas besoin d’être maintenu dans une chaussure rigide. La chaussure doit servir avant tout à protéger du froid, de l’humidité et des aspérités du sol. Elle doit permettre au pied de fonctionner librement, sans le contraindre dans ses mouvements.

Des chaussures souples, mais pas que

Pour se rapprocher des sensations de la marche pieds nus, et respecter le fonctionnement naturel du pied, les chaussures doivent remplir ces critères :

  • la légèreté ;
  • une semelle souple en longueur et en largeur, particulièrement sous la zone où le pied se plie (choisir une semelle souple sur toute sa longueur et sa largeur pour les marcheurs débutants) ;
  • une semelle fine, entre 2 et 6 mm environ (choisir les semelles les plus fines pour les marcheurs débutants) ;
  • une semelle plate, même hauteur des orteils au talon – zéro drop (tous les modèles présentés sur le blog ne présentent pas une semelle plate) ;
  • pas de soutien pour la voûte plantaire (elle doit se former naturellement) ;
  • une tige en matière souple pour laisser au pied la liberté de se mouvoir, particulièrement la cheville ;
  • une pointe assez large pour que les orteils puissent bien s’étaler (certains modèles présentés sur le blog offrent peu d’espace pour l’étalement des orteils).

Les chaussures doivent également être bien ajustées aux dimensions et à la morphologie du pied. Voir cet article.

Pour les premiers pas :

Tant que votre enfant n’a pas besoin de se déplacer à l’extérieur, inutile de le chausser ! A la maison, pieds nus le plus possible, chaussons (sans semelle en caoutchouc) ou chaussettes anti-dérapantes. Pour les premiers pas à l’extérieur, si le sol est sec et sécurisé (terrasse, jardin…), des chaussons en cuir peuvent très bien suffire.

Conseils de lectures pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s